Le workshop Solantis à l’Agile Tour Sophia 2020 : « Un recrutement vraiment Agile ».

Dans le cadre de l’édition 2020, l’équipe Solantis a été invité par l’Agile Tour Sophia 2020 à Nice pour tenir le workshop : « un recrutement vraiment Agile. »

Nos experts en recrutement Laurent Garnier, fondateur et associé du cabinet, Nicole Tomschi, Consultante Senior en Recrutement et Justine Guérin, IT and Digital Recruiter ont animé cet atelier et nous partagent leur expérience.


  • Dans quel cadre êtes-vous intervenus à l’Agile Tour ? 

Laurent Garnier : SOLANTIS a animé le workshop « un recrutement (vraiment) agile » dans le cadre de l’Agile Tour 2020.

  • Quel était le contenu du workshop ? 

L.G : Lors du workshop, l’équipe SOLANTIS a mis en relief les parallèles d’un projet recrutement et d’un projet IT.

En ingénierie logicielle, les pratiques agiles mettent en avant la collaboration entre les équipes pluridisciplinaires et leurs clients ; le terme « agile » définit une approche de gestion de projet qui prend le contre-pied des approches traditionnelles prédictives et séquentielles de type cycle en V.

Les individus et leurs interactions, sont au cœur, bien plus que les processus et les outils. Cela permet notamment une plus forte adéquation au besoin du métier / client, une adaptation rapide aux changements et apporte une visibilité partagée sur l’avancée du projet.

Fortes de plusieurs dizaines d’années d’expérience dans le recrutement, les équipes Solantis avaient constaté que les difficultés rencontrées dans le recrutement étaient souvent proches de celles rencontrées dans la gestion de projets IT. Elles se sont donc adaptées et ont mis en œuvre depuis 10 ans les principes de la méthodologie Agile / Scrum pour le pilotage des missions de recrutement.

Notre approche de votre projet de recrutement, à l’instar d’un projet digital délivré en agile scrum, va se baser sur la définition claire et partagée de votre besoin, la co-construction de la recherche en impliquant toutes les parties prenantes, et l’adaptation de celle-ci et du résultat recherché en fonction de l’évolution de votre réalité.

Cette approche du recrutement est également rendue possible par le fait de donner de la visibilité en continu sur l’avancement de nos travaux par le biais des itérations communes.

Les grands principes du mafesto agile sont ainsi pris en compte :

  • Collaboration accrue, au travers d’un processus clair comportant des étapes itératives.
  • Livrables fonctionnels à chaque étape apportant valeur ajoutée et agilité.
  • Interaction permanente avec les opérationnels et équipes RH.
  • Meilleure adaptation aux changements pouvant intervenir en cours de mission.
  • Le thème “recrutement agile” vous semble-t-il faire particulièrement écho actuellement ?

L.G : À l’heure de la crise sanitaire, où beaucoup de français s’inquiètent à juste titre de leur avenir et où les balbutiements d’une crise économique sont pour beaucoup de secteurs, une triste réalité, l’agilité est un terme qui se doit d’être au centre des débats.

En effet, les pratiques RH ont dû s’adapter rapidement afin d’accompagner l’évolution de notre environnement et préserver la compétitivité de leur entreprise.

La crise sanitaire a révélé qu’il ne s’agissait plus uniquement d’un mot valise comme certains pouvaient l’interpréter et qui suggérait de loin des pratiques innovantes, mais une réalité marché indispensable pour s’adapter à une situation inédite : Agilité dans les processus, agilité dans les comportements, agilité dans le recrutement.

  • Quelles sont les problématiques recrutement que vous avez identifié en cette rentrée 2020 ?

Le marché de l’emploi a rencontré un fort basculement en 2020. Le nombre d’offres d’emploi ayant largement diminué sous l’impact du choc économique provoqué par la crise du Covid-19, nous avons observé en 2020 un changement de comportement des professionnels et candidats à l’emploi.

Les problématiques sont nombreuses avec un gel des recrutements dans de nombreux secteurs, chute de plus de 50% des offres d’emploi diffusées, effondrement du travail temporaire, révision à la baisse des projets de recrutements annoncés initialement : le marché de l’emploi en France et à l’international a connu un retournement sans précédent.

Les entreprises veulent en parallèle accélérer leur transformation digitale et leur croissance. Elles ont pour se faire besoin de continuer à recruter, tout en ayant moins de possibilités.

Avec un nombre plus réduit d’embauches, ces dernières se doivent d’être des succès. Nous constatons dans ce cadre un niveau d’exigence accru de la part des entreprises dans un contexte changeant, qui eut aussi faire évoluer le profil recherché en cours de process.

  • Comment la méthode agile permet d’y répondre ?

L.G : Les méthodes agiles vont permettre de co-construire réellement la réussite du recrutement entre les équipes RH, opérationnelles et l’éventuel partenaire externe.

Elles permettent un meilleur partage de l’avancée du projet de recrutement, des difficultés rencontrées et des moyens de les surmonter ensemble. Chaque acteur du process prend ainsi ses responsabilités dans la réussite du recrutement.

Les méthodologies agiles offrent un incroyable vecteur pour recruter le meilleur profil possible à l’instant T, plutôt que d’échouer à recruter un candidat parfait (souvent fantasmé) que l’on ne pourra peut-être pas attirer.

Nous espérons que cette interview vous a permis d’en savoir plus sur la méthodologie Agile. Notre cabinet utilise la méthode Agile et place les besoins de ses clients au centre des priorités du projet. Envie d’en savoir plus ? Vous pouvez nous contacter pour nous poser toutes vos questions.