QUIZ : Quel Type de Recruteur Êtes-Vous ?

 

En recrutement, on a tendance à parler des différents profils de candidats. Mais on a vite fait d’oublier l’interlocuteur du candidat en entretien d’embauche : le recruteur. Et si on passait de l’autre côté de la barrière pour changer ? Cet article prend la forme d’un quiz visant à déterminer quel type de recruteur vous êtes.

Que vous soyez chargé de recrutement professionnel, chasseur de tête en cabinet spécialisé ou encore manager (ou chef d’entreprise) amené à recruter, ce test est fait pour vous !

Il vous suffit de répondre spontanément aux questions, en notant au fur et à mesure votre nombre de réponses A, B et C. Ne cherchez pas à (trop) réfléchir, ni à interpréter à l’avance les résultats. Recruteur, c’est à vous de jouer !

Spoiler : le but de ce test n’est pas de dire si vous êtes ou non un mauvais recruteur, mais plutôt de vous partager des éléments concrets sur le type de recruteur que vous êtes susceptible d’être face aux candidats.

 

Le quiz « Quel type de recruteur êtes-vous ? »

 

1) Vous devez recruter un profil non-pénurique (commercial, marketing, stagiaire, etc.). Quelle est votre approche ?

B. Vous préférez ne pas perdre trop de temps en personnalisant votre fiche de poste. Après tout, vous n’allez certainement pas manquer de candidats : autant vous focaliser sur la phase de présélection.

C. Vous postez une annonce directement via votre profil LinkedIn. Les candidats les plus motivés devront faire l’effort de vous solliciter par message privé.

A. Vous prenez tout de même le temps de rédiger une annonce de poste détaillée, soignée et personnalisée. L’idée est de retenir l’attention des potentiels candidats, tout en les filtrant au maximum grâce au descriptif.

2) Vous avez reçu plus de 200 CV pour le poste en question (profil non-pénurique). Quelle est votre démarche ?

C. Vous consultez les premiers CV reçus et leur proposez directement un entretien téléphonique ou en visio. Seuls les candidats les plus réactifs auront une chance. Vous faites confiance à votre instinct pour faire rapidement le tri et trouver le bon profil.

B. Vous faites un premier tri en ne conservant que les CV qui respectent la totalité des exigences requises pour le poste : niveau d’études, années d’expérience, secteur d’activité, niveau en langue étrangère, etc.

A. Vous prenez le temps d’étudier chaque candidature une à une. Après tout, les bons commerciaux/marketeurs/stagiaires sont rares : les CV ne reflètent pas toujours leurs capacités et leur potentiel.

3) Vous préparez un questionnaire de présélection. Comment vous y prenez-vous ?

A. Vous comptez poser des questions sur leur parcours et leurs attentes, tout en essayant d’en savoir davantage sur leurs aspirations professionnelles et personnelles. Vous prévoyez plusieurs « questions RH » (Qualités/Défauts, Parlez-moi de vous, etc.), afin de développer l’échange au-delà de la simple présentation du CV.

B. Vous ferez tout pour vous assurer de la véracité des éléments inscrits sur le CV des candidats. Vous validerez également leur capacité à répondre de façon cohérente à vos questions, tout en identifiant la logique de leur parcours.

C. Vous comptez poser des questions ouvertes et parfois déstabilisantes afin de juger leur façon de répondre, en même temps que leur adaptabilité et leurs capacités de communication. Le but est d’avoir un bon feeling avec les candidats qui seront retenus.

4) Vous êtes en entretien avec un candidat depuis quelques minutes et vous réalisez qu’il ne sera pas le bon. Que faites-vous ?

B. Vous analysez son profil pour déterminer si vous pouvez lui proposer un autre poste qui lui conviendrait davantage.

C. Vous décidez d’écourter l’entretien d’embauche en lui disant poliment (mais fermement) qu’il ne correspond pas au profil recherché. Ainsi, tout le monde gagnera du temps.

A. Vous essayez d’orienter l’entretien en sa faveur afin de lui donner la possibilité de se rattraper et de vous convaincre. En vous montrant moins rigide, peut-être que ce candidat sera finalement le bon.

5) Vous devez présenter une shortlist de 3 candidats au client ou au manager. Comment justifiez-vous votre choix ?

B. Les candidats shortlistés sont ceux qui répondent au maximum au profil recherché : formation, expérience professionnelle, secteur d’activité, compétences… Ils cochent toutes les cases ! Ainsi, ils pourront être très rapidement opérationnels sur le poste à pourvoir.

C. Les candidats shortlistés vous ont paru à l’aise avec les missions du poste à pourvoir. Même s’ils n’ont pas toutes les compétences demandées, ils seront capables d’apprendre, de s’adapter, et même d’évoluer dans l’entreprise. Ces 3 candidats ont quelque chose en plus. Vous le sentez !

A. Les candidats shortlistés disposent des soft skills nécessaires pour occuper le poste. Motivés et dynamiques, ils ont l’esprit qui correspond à l’équipe et à l’entreprise. Ces profils pourront perfectionner les compétences qui leur manquent pour être sereins et opérationnels dans leurs futures missions.

6) Vous n’avez plus aucune nouvelle du candidat retenu par l’entreprise. Quelle est votre réaction ?

A. Vous prenez la décision de relancer le processus de recrutement depuis le début afin de trouver un autre candidat. Mieux vaut prendre le temps de sélectionner un bon candidat au lieu de vous précipiter et de vous retrouver dans la même situation.

C. Vous ne lâcher pas l’affaire et vous relancez encore le candidat. Même s’il a eu une offre plus intéressante, vous êtes prêt à négocier avec lui pour renchérir. Car c’est le bon profil, vous le savez !

B. Vous ressortez les CV intéressants que vous avez soigneusement mis de côté au cas où. Ainsi, vous pouvez faire preuve de réactivité, malgré ce ghosting.

7) Comment décrivez-vous votre métier à votre entourage ?

C. Vous devez recruter les top talents pour que les entreprises puissent avoir un avantage concurrentiel. C’est un métier de flair et d’intuition : il faut être capable de décider rapidement si un candidat est le bon profil pour le poste à pourvoir.

B. Vous êtes chargé de sourcer des CV pertinents et de retenir les meilleurs d’entre eux. Puis, vous devez valider en entretien que les candidats correspondent bien aux postes qui vous sont confiés. Tout l’enjeu est de prendre les bonnes décisions au fur et à mesure d’un process bien ficelé.

A. Vous avez un métier passionnant qui consiste à recruter des personnes et à faire matcher des compétences (opérationnelles ET humaines). C’est un travail très prenant, car il y a une infinité de personnalités différentes qu’il vous faut appréhender.

 

Quel est votre profil de recruteur ? Le verdict !

Vous avez un maximum de réponses « A » : vous êtes un recruteur PASSIONNÉ

Vous appréciez le recrutement pour la dimension humaine du métier (ou de la mission, si vous n’êtes pas recruteur à plein temps). Même si recruter vous prend un temps conséquent, vous aimez vraiment ça. Vous vivez chaque poste pourvu comme une victoire, avec les émotions qui vont avec !

Vous appréciez par-dessus tout ce sentiment de satisfaction qui vous envahit alors. Être satisfait d’avoir trouvé la bonne personne, pour le bon poste, dans la bonne entreprise : ça n’a pas de prix pour vous.

Vous avez un maximum de réponses « B » : vous êtes un recruteur MÉTHODIQUE

Vous aimez la démarche rationnelle nécessaire pour mener à bien les missions de recrutement qui vous sont confiées. C’est pourquoi vous mettez tout en œuvre pour que vos process soient clairs, rigoureux et bien optimisés pour chaque poste à pourvoir.

Vous êtes réputé pour être un recruteur sérieux, soucieux du moindre détail. Il n’y a pas de place au hasard quand on recrute : votre expérience en recrutement et votre savoir-faire sont vos meilleurs atouts.

Vous avez un maximum de réponses « C » : vous êtes un recruteur INSTINCTIF

Vous savez qu’on ne peut pas tout contrôler lorsqu’on recrute. C’est pourquoi vous misez tout sur votre instinct. Et ça marche ! Vous avez la capacité de déceler très rapidement le potentiel d’un candidat et son adéquation par rapport à un poste donné.

Recruter vous plaît, car vous avez l’occasion d’exercer vos compétences en communication, en plus de parfaire votre instinct. C’est un métier qui correspond totalement à votre personnalité.

 

Alors ? Quel type de recruteur êtes-vous ? Vous reconnaissez-vous dans la description ? Dites-nous tout en commentaires !

Sachez aussi que vous pouvez rejoindre notre équipe en tant que consultant en recrutement : nous recrutons des recruteurs passionnés, méthodiques et/ou instinctifs !

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi nous contacter directement.

À très bientôt !