Comment améliorer l’engagement et l’expérience candidat ?

 

« On vous recontactera ». Cette phrase de recruteur incarne à elle seule ce qu’est une mauvaise expérience candidat. Car nous savons tous que le candidat en question ne sera jamais rappelé à l’issue de son entretien d’embauche (même pour lui dire qu’il n’est pas retenu !). À la longue, cela s’avère néfaste pour la marque employeur de l’entreprise qui recrute. Qu’ils soient embauchés ou non, offrir une expérience de recrutement positive à vos candidats est un enjeu essentiel aujourd’hui. Voyons pourquoi et comment améliorer l’expérience candidat en recrutement.

 

Expérience candidat : définition

Avant d’aller plus loin, de quoi parle-t-on exactement ? L’expérience candidat, c’est l’ensemble des perceptions, des ressentis et des opinions d’un candidat à l’égard d’un employeur potentiel pendant un processus de recrutement.

Il est important de comprendre que l’expérience candidat résulte directement de toutes les interactions avec l’entreprise qui recrute, de la lecture de l’annonce de poste à la réponse finale du chargé de recrutement (que le candidat soit embauché ou non).

À l’image de l’expérience collaborateur (qui désigne le vécu quotidien des salariés une fois recrutés), l’expérience candidat concerne les points d’interaction du processus de recrutement. À savoir :

  • L’annonce de poste : son descriptif, son exhaustivité, ses canaux de diffusion ;
  • La visibilité de l’entreprise : sur les sites spécialisés, les réseaux sociaux, le site carrière ;
  • Le procédé de candidature : le formulaire, les documents demandés, les instructions pour postuler ;
  • Les échanges avec les recruteurs : par mail, téléphone, visio et/ou en face-à-face ;
  • La relation post-entretien : feedbacks, explications de la suite éventuelle du processus, retours formels (positifs ou négatifs).

 

En quoi l’expérience candidat fait la différence aujourd’hui ?

Dans le cadre d’un recrutement, les candidats sont tout autant décisionnaires que les recruteurs. Cette réalité est d’autant plus vraie dans le cas des secteurs pénuriques en candidats. C’est-à-dire des secteurs où il y a bien plus d’offres que de candidats (comme dans celui de l’IT et du digital).

Recruter sur des marchés pénuriques a de nombreux impacts sur les stratégies de recrutement des entreprises. Cela impose aux recruteurs d’exceller dans leurs façons d’attirer et d’engager les candidats dans leurs processus de recrutement.

La notion d’engagement candidat est la clé pour faire face à la forte volatilité des candidats pendant les processus d’embauche. Hyper sollicités et exigeants, ces candidats ont en effet tendance à « zapper » les recruteurs (voire à les ghoster !).

C’est pourquoi il est essentiel de proposer la meilleure expérience candidat possible afin de retenir l’attention et de renforcer l’engagement en cours de processus de recrutement. Ce dernier doit être réactif, fluide et cohérent. Sinon, vous prenez le risque que le candidat rejoigne l’un de vos concurrents qui ne manquera certainement pas de lui proposer un poste en parallèle du vôtre.

Autrement dit, l’amélioration de votre expérience candidat permet à votre entreprise de sortir du lot aux yeux de vos potentielles recrues. Voyons comment faire.

Comment améliorer l’expérience candidat en recrutement ?

Améliorer l’expérience candidat se fait tout au long des différentes étapes de votre processus de recrutement. De façon globale, nous vous conseillons de replacer autant que possible le candidat au cœur de l’action (nous l’avons dit, il est autant décisionnaire, si ce n’est plus, que le recruteur).

Chaque étape compte

Concrètement, pour renforcer cet engagement de sa part, n’hésitez pas à lui donner de la visibilité, ainsi que des actions à réaliser à chaque étape du processus (par exemple un récapitulatif de ce qui l’intéresse dans le service en question ou en quoi il se reconnaît dans les valeurs de l’entreprise). Le candidat va ainsi s’engager à faire un travail de préparation pour la prochaine évaluation prévue. Cela permet de conserver un certain rythme pendant le processus, tout en augmentant son focus sur votre opportunité.

De son côté, le recruteur aura des éléments concrets (transmis par le candidat) pour mettre en valeur l’intérêt pour le candidat de passer chaque étape du processus de recrutement. Il pourra aussi aller plus loin en lui montrant comment construire sa carrière professionnelle avec l’entreprise qui aura su cerner précisément ses atteintes.

L’entretien, ce moment décisif

Focalisons-nous maintenant sur l’un des moments les plus « chauds » pour l’expérience candidat. L’entretien d’embauche est une étape d’échange avant tout (eh oui, le candidat va vous poser des questions !). C’est donc un événement important pour votre candidat qui est auditionné pour le poste à pourvoir. Vous allez l’évaluer, « juger » sa candidature… Mais lui aussi va vous évaluer et vous juger (vous, recruteur, mais plus globalement l’entreprise).

Outre une approche basée sur l’échange et l’écoute mutuelle, il faut aussi tenir compte des nouvelles attentes des candidats en matière d’entretien. Par exemple, aujourd’hui, de très nombreux entretiens se font à distance (52 % des candidats préfèrent les entretiens en visio d’après un sondage que nous avons mené sur notre page LinkedIn).

Le feedback (trop souvent négligé !)

L’absence de feedback est source d’une énorme insatisfaction pour les candidats. Imaginez être sans aucune nouvelle pendant des jours, des semaines, des mois après avoir entendu « On vous recontactera ». Frustrant, n’est-ce pas ?

Même s’il s’agit d’un refus, il est (très) important d’expliquer à votre candidat ce qui lui a manqué pour être retenu. Les feedbacks permettent de mieux comprendre un refus et de se remettre en question pour un prochain entretien. C’est constructif et valorisant pour le candidat. Nul doute qu’il gardera une image agréable de votre entreprise et qu’il en parlera en bien à son réseau (professionnel et personnel). Autant de points en faveur de votre expérience candidat et de votre marque employeur.

Et si le feedback est positif et que vous comptez appeler le candidat pour lui dire qu’il est retenu pour le poste : n’attendez pas trop longtemps ! 😉

 

Bien sûr, il y a tant de chantiers à mener pour améliorer l’expérience candidat en recrutement. Focalisez-vous en priorité sur les points abordés dans cet article pour améliorer drastiquement l’engagement et l’expérience candidat de votre entreprise.

Vous vous demandez si un cabinet de recrutement digital comme Solantis peut vous aider ? La réponse se trouve ici.