<?php the_title() ?>

COMMENT SAVOIR SI C’EST LE MOMENT DE QUITTER SON EMPLOI ?

54 % des travailleurs français sont « démotivés » professionnellement (étude réalisée par l’IPSOS en 2016 pour Steelcase). C’est bien dommage, car une grande partie de notre quotidien est dédiée à notre travail : environ 8 heures par jour, 5 jours sur 7 (près de 30% de notre temps d’éveil sur une année). Il faut donc s’assurer d’être épanoui dans sa vie professionnelle. Vous aussi vous n’êtes plus motivé par votre travail au point de penser à changer d’emploi ? Avant de démissionner tête baissée, il convient d’être attentif aux signaux prouvant que vous n’êtes plus heureux dans votre poste actuel. Afin d’y voir plus clair, voici 9 signes indiquant que c’est le moment de quitter son emploi.

#01 – S’ennuyer au travail

Vous avez l’impression de vivre uniquement pour vos weekends et vos vacances ? L’époque où vous aviez l’envie et l’enthousiasme de vous lever le matin semble belle et bien révolue. Même si votre emploi actuel était autrefois une belle opportunité, ce n’est apparemment plus le cas aujourd’hui. Le manque de challenge dans votre poste est nuisible à votre motivation : vous comptez les heures, fatigué, sans inspiration et quelque peu désespéré par cette situation. Et votre envie de quitter ce boulot grandit un peu plus chaque jour.

Si votre manager ne sait pas exploiter votre potentiel et, pire, que vous avez la sensation d’être mis au placard, c’est qu’il est temps d’agir. Au lieu de gaspiller vos compétences et votre temps, mettez à jour votre profil LinkedIn et votre CV afin de trouver une autre entreprise où vous épanouir.

#02 – Avoir fait le tour de son poste

Ne plus rien apprendre sur votre poste actuel peut également être une grande source d’ennui au travail. L’absence de toute stimulation intellectuelle et l’impression que chacune de vos tâches est prévisible peuvent avoir le dessus sur votre motivation à la longue. Qui a envie d’un travail routinier à exécuter comme un robot ?

Et si, en plus d’avoir fait le tour de votre poste, vous n’avez aucune possibilité d’évolution dans votre entreprise, il y a de quoi être démotivé. Vous avez là un signe évident qu’il est temps de vous préparer à changer de travail. Soyez alors particulièrement attentif dans le choix de votre prochain emploi. Pour cela, privilégiez les entreprises qui proposent un process de recrutement favorisant l’engagement candidat.

#03 – Ne pas être récompensé à sa juste valeur

Être reconnu pour son travail est la base de toute motivation professionnelle. Cela peut être extrêmement frustrant pour vous si vous avez l’impression de ne pas être reconnu et récompensé à votre juste valeur. Évitez les supérieurs qui ne vous félicitent jamais et qui refusent systématiquement vos demandes d’augmentation pourtant légitimes.

Pour gagner plus, travailler plus n’est pas toujours suffisant. Il faut parfois aller voir de vous-même si l’herbe est plus verte ailleurs. Ne restez pas à attendre une augmentation qui ne viendra jamais, récompensez-vous vous-même en partant à la recherche d’une entreprise qui saura reconnaître vos compétences.

Nous constatons que les plus importants gains de rémunération se font au moment des changements d’employeur.

#04 – Manquer de sentiment d’appartenance

Parfois, ce n’est pas une question du travail en soi, mais bien de votre manager, de vos collègues ou même de votre entreprise toute entière : ils sont à l’opposé de votre personnalité, de votre style de vie et de vos valeurs. Vous ne ressentez alors pas ce sentiment d’appartenance qui vous est cher. Cela est d’autant plus vrai si rien n’est fait dans l’entreprise pour renforcer les liens entre collaborateurs : débat ouvert, présentation des résultats, team building, etc.

Si vous êtes dans cette situation, il est probablement temps de changer d’environnement professionnel. Vous pouvez demander à votre supérieur de changer de service ou bien opter pour un changement d’entreprise. Identifier une équipe ou une entreprise davantage en adéquation avec vous n’est pas facile. Pour cela, pensez à consulter la philosophie de l’entreprise visée ainsi qu’à lire des témoignages de salariés tels que celui-ci par exemple.

#05 – Ne pas réussir à se projeter au-delà de son poste

Vous avez la chance d’avoir des perspectives d’évolution dans votre entreprise, mais là, autre problème, celles-ci ne vous intéressent pas. Eh oui, vous êtes dans le cas typique où vous n’enviez pas du tout votre patron ou votre N+1. Vous ne souhaitez surtout pas devenir comme lui/elle. Que faire dans ce cas ?

Si le manque, ou l’absence totale, de projection professionnelle vous guette, il est important de trouver quelle est sa source. Est-elle due à votre métier ? Il est alors temps de penser à une reconversion. Cela dit, peut-être qu’en changeant de secteur d’activité, vous allez pouvoir redécouvrir votre métier. Ou alors c’est que vous n’arrivez plus à vous projeter au sein de votre entreprise ? C’est un signe évident qu’il ne faudra pas tarder à la quitter.

#06 – Avoir du mal à supporter son manager

Certains en viennent même à détester leur patron. En même temps, si vous avez affaire à un manager qui se prend pour un véritable tyran, cela est compréhensible. Il est pénible d’être confronté quotidiennement à une personne ne pensant qu’à nourrir son égo et qui n’en a rien à faire de vos aspirations professionnelles (et encore moins personnelles).

À moins d’être certain que ce manager parte bientôt, cessez de perdre votre énergie à devoir gérer son influence toxique et partez à la recherche d’un nouvel emploi. Ce conseil peut sembler radical, mais il est très difficile de tenir longtemps en allant tous les jours au travail avec la boule au ventre à cause d’un manager. Alors pourquoi perdre votre santé auprès de quelqu’un qui n’en vaut pas la peine ?

#07 – Être dans une entreprise en difficulté

Vos supérieurs vous cachent le fait que les affaires se portent mal pour l’entreprise ? Et pourtant, vous voyez les signes évidents que quelque chose ne va pas : collègues quittant le service l’un après l’autre, direction ne donnant plus accès aux chiffres, concurrents mettant la clé sous la porte, etc.

Si vous êtes dans une entreprise, et même un secteur d’activité tout entier, qui sent la crise, il est peut-être temps pour vous aussi de quitter le navire avant qu’il ne coule. Vous vous sentirez sans doute plus épanoui dans une entreprise et un secteur qui ont le vent en poupe.

Car, comment continuer de travailler pour une entreprise si vous ne croyez pas en son avenir ?

#08 – Ne plus avoir la motivation d’aller travailler

Travailler n’est pas toujours une partie de plaisir. Mais si vous ne ressentez plus aucune étincelle le matin et que vous devenez toujours plus stressé et anxieux au simple fait de penser à votre travail, c’est qu’il y a un problème de fond. De plus, si vous êtes très souvent malade, il est possible que votre corps vous envoie des signaux.

N’avoir plus aucune motivation ni énergie pour aller à votre poste de travail peut avoir de lourdes répercussions à la longue. Respectez votre santé et quittez votre emploi pendant que vous en avez encore la volonté. L’environnement et le contexte professionnels jouent bien plus souvent sur l’humeur et la santé qu’on ne voudrait bien l’admettre. Aussi, n’attendez pas le burn-out ou le bore-out pour changer d’entreprise.

#09 – Avoir l’envie de quitter son emploi sans jamais passer à l’action

Beaucoup de personnes éprouvent ce sentiment de ne plus vouloir aller à leur travail et ruminent sans cesse sur le fait qu’elles vont bientôt quitter leur emploi. Mais combien d’entre elles mettent réellement tout en œuvre pour changer de job? Si vous aussi vous entendez en permanence cette petite voix qui vous murmure des envies de changement, ne la mettez surtout pas de côté, car elle reviendra à la charge, toujours plus forte.

Au lieu de vous répéter des promesses sans lendemain de changement d’emploi, soyez proactif en nouant dès maintenant des liens avec votre potentielle future entreprise. Ne vous laissez pas paralysé par la peur de changer de travail. Allez voir des cabinets de recrutement, comme Solantis, et n’hésitez pas à passer des entretiens de recrutement (pensez à utiliser la méthode STAR !). En bref, acceptez ce que vous ne pouvez pas changer et changez ce que vous ne pouvez pas accepter.

Maintenant que vous savez quels sont les signes prouvant qu’il faut quitter son emploi, il ne vous reste plus qu’à les identifier et à passer à l’action le cas échéant.

Vous êtes un recruteur maîtrisant votre job et le jargon spécifique au recrutement ? Mais vous êtes lassé par votre poste dans votre entreprise actuelle ? Vous souhaitez redécouvrir votre métier et apprendre à mieux recruter ? Cela tombe bien, chez Solantis, que vous soyez un recruteur débutant ou aguerri, votre profil nous intéresse. Découvrez notre approcheet venez prendre contact avec nous pour peut-être nous rejoindre! Si vous ne travaillez pas dans le recrutement, vous pouvez aussi trouver votre bonheur parmi nos offres d’emploi.

LA TEAM SOLANTIS