<?php the_title() ?>

LE CHARGE DE RECRUTEMENT, UN ACTEUR CLE DE L’ENTREPRISE

Pour se développer et espérer survivre à la concurrence, une entreprise a besoin de recruteurs pour trouver et attirer les talents. Le chargé de recrutement s’est ainsi imposé comme un poste stratégique pour l’entreprise. Il est là pour trouver le candidat, puis identifier son potentiel en termes de compétences et pour déterminer s’il faut le recruter. Tour d’horizon d’un métier pas comme les autres.

La guerre des talents, un enjeu pour toute entreprise

Avoir la bonne personne, au bon poste et dans la bonne organisation est le défi auquel se doit de répondre toute entreprise désireuse d’être compétitive. Le capital humain constitue un atout indéniable de la réussite d’une société. C’est pourquoi les « meilleurs profils » s’arrachent et que les entreprises rivalisent pour les attirer.

Le marché de l’emploi français est à nouveau dynamique depuis 2017. Les chiffres du recrutement décollent, notamment en ce qui concerne les postes à destination des cadres. Rien que pour le secteur informatique, l’Apec mise sur plus de 63 000 recrutements de cadres sur l’année 2019. Ce besoin inédit de compétences s’inscrit dans le cadre de la transformation numérique des entreprises, avec des métiers et des pans tout entiers de l’économie en pleine mutation.

Or, plus un marché est porteur, plus la chasse aux talents s’intensifie. Pour l’essentiel des entreprises, les projets de recrutement sont jugés difficiles et chronophages, bien que d’une importance capitale à leur survie. Recruter de nouveaux profils dans l’IT peut apparaître comme un véritable casse-tête tant ces profils sont recherchés et donc sur-sollicités : il s’agit d’un marché de candidats où les besoins en recrutement sont bien plus élevés que le volume de candidats qualifiés disponibles.

Comment faire pour tirer son épingle du jeu et gagner la guerre des talents ? La réponse apparaît d’elle-même : avoir des chargés de recrutement efficaces ! 

Le chargé de recrutement : qui est-il ?

Véritable partenaire stratégique de la Direction des Ressources Humaines, de la Direction Générale et des entités opérationnelles avec lesquelles il est amené à travailler, le chargé de recrutement agit comme un Business Partner au sein de l’entreprise. Il a la responsabilité de trouver des solutions pour identifier et attirer des talents à recruter.

Un bon recruteur doit avoir une vision stratégique de long terme du recrutement et anticiper ainsi les besoins humains en fonction des projets à venir. Il doit aussi être en mesure de véhiculer efficacement la mission et les valeurs de son entreprise pour séduire le candidat, notamment lors de l’entretien d’embauche. Il est donc garant de la marque employeur.

Depuis la prise de brief auprès de ses opérationnels jusqu’à la signature du contrat, le recruteur doit faire en sorte de valider les compétences du profil recherché. En parallèle, pendant tout le process de recrutement, il s’efforce de trouver des leviers pour favoriser au maximum l’engagement candidat.

Le panel des taches du chargé de recrutement est très varié. Il rédige et diffuse en ligne les offres d’emploi. Il peut également s’assurer du sourcing et de la chasse de candidats, que ce soit sur les « job boards » (plateformes d’emploi comme Monster ou RegionsJob par exemple) ou sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn. Le recruteur trie par ailleurs toutes les candidatures reçues afin d’identifier les plus pertinentes. Les profils retenus seront ensuite reçus en entretien : le chargé de recrutement constitue bien souvent le premier filtre avant la rencontre entre le candidat et les managers opérationnels.

Ce qui fait la force du recruteur, outre sa maîtrise du lexique du recrutement, est sa capacité à évaluer les compétences et à les faire matcher avec les besoins de son entreprise. C’est pourquoi il doit avoir une très bonne connaissance des métiers pour lesquels il recrute. Par ailleurs, il assure une veille continue sur les meilleurs moyens de recruter. Il est ainsi à l’affût de toute innovation intéressante pour son entreprise, comme par exemple l’impact de la technologie Blockchain sur le recrutement.

Dans les faits, la fonction recrutement a tendance à se scinder en deux rôles distincts : le sourcer et le recruteur. Le sourceur intervient sur les phases amont : identifier, approcher et pré-sélectionner les candidats. Le recruteur (ou chargé de recrutement), quant à lui, est responsable des phases suivantes : interviewer et sélectionner les candidats, piloter le process de recrutement en gérant notamment la relation avec les opérationnels qui recrutent et enfin « closer » le candidat (lui formuler l’offre d’embauche et faire en sorte qu’il l’accepte). En fonction des organisations et des cultures d’entreprise, ces deux rôles peuvent être réunis en une même personne ou non.

Le recruteur peut intervenir en cabinet de recrutement

Le recruteur n’intervient pas uniquement en entreprise

Même si le chargé de recrutement travaille pour assurer les besoins en compétences d’une entreprise, cela ne veut pas forcément dire qu’il est employé par celle-ci. Tout comme il existe des chargés de recrutement internes, il y a des recruteurs qui travaillent pour des cabinets spécialisés en recrutement.

Dans un cabinet de recrutement, le recruteur se voit attribuer des missions similaires à celui qui travaille au sein de la DRH d’une PME ou d’une grande entreprise. Bien souvent, il a en plus une expertise en matière de chasse sur-mesure. Le caractère indépendant des cabinets de chasse donne au recruteur davantage de souplesse pour gérer des missions d’approche de profils qui sont en poste. C’est pourquoi un tel recruteur est parfois appelé chasseur de têtes ou « headhunter ». Le consultant en recrutement est donc un partenaire de choix pour une entreprise qui souhaite recruter des profils de manière totalement confidentielle.

Autre cas de figure, l’entreprise peut externaliser ses process de recrutement(en partie ou en totalité). C’est ce qui s’appelle le RPO, acronyme pour Recruitment Process Outsourcing. Il existe différentes solutions de RPO afin de répondre précisément aux enjeux de recrutement des entreprises. Le RPO permet de bénéficier de l’expertise d’une équipe de recruteurs armés des meilleures techniques d’acquisition de talents. De plus, à la demande de l’entreprise, un RPO peut s’effectuer off-site ou directement dans ses locaux.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette solution de recrutement, vous pouvez lire sans plus attendre le compte-rendu de notre matinale dédiée au RPO et à la guerre des talents.

Qu’il intervienne en entreprise ou en cabinet, le chargé de recrutement est un acteur clé de l’entreprise qui lui assure un apport régulier de talents. La croissance actuelle du marché du travail fait que les recruteurs sont en première ligne de la guerre des compétences. Cela explique pourquoi il est difficile de trouver des chargés de recrutement de qualité disponibles. D’ailleurs, si vous êtes un recruteur à l’écoute du marché, sachez que vous pouvez nous rejoindre.

Vous êtes intéressé par la mise en place d’un projet de RPO pour votre entreprise ? Nous vous invitons dans ce cas à lire notrearticle sur les 7 clés de la réussite d’un RPOet à nous contacter.

LA TEAM SOLANTIS