6 erreurs de recrutement à éviter absolument

Publié le

Le recrutement est une science à part entière, basée sur une méthode rigoureuse, un panel de tactiques éprouvées et un soupçon de bon sens. Si vous loupez une étape ou ne respectez pas votre processus de recrutement, vous courrez le risque de faire une erreur de recrutement. Or, vous savez certainement quel est le coût d’une erreur de casting. Cela signifie qu’être bon en recrutement est un art. Il ne faut pas se contenter de cocher une checklist. Voici 6 erreurs de recrutement fréquentes et comment les éviter.

Erreur n°1 – Attirer trop ou trop peu de talents

Cette première erreur de recrutement est la plus courante. De nombreuses entreprises ne savent pas comment attirer suffisamment de talents de qualité. Elles accusent alors la pénurie de compétences sur le marché. D’autres entreprises ont tendance à attirer trop de candidats qui ne répondent pas à leurs critères. Elles perdent alors beaucoup de temps à trier des candidatures inadaptées.

C’est un problème. Car le recrutement n’en devient alors que plus chronophage (en plus d’être bien souvent improductif dans ces situations). Réussir à avoir un approvisionnement constant et qualitatif de talents représente un réel défi. Les solutions sont pourtant là : automatisation, vivier, chasse, outsourcing, recrutement boomerang… Il ne tient qu’à vous d’utiliser celles qui correspondent précisément à vos besoins.

Erreur n°2 – Avoir des critères d’embauche irréalistes

La pression de faire le recrutement parfait peut amener les recruteurs à être trop exigeants et restrictifs concernant les candidats qu’ils évaluent pour un poste. C’est la quête du fameux « mouton à cinq pattes » du recrutement. Ce biais cognitif limite le tri des candidatures et le vivier de talents disponibles. C’est pourquoi certains postes restent ouverts pendant des mois, voire plus.

Là encore, il y a des techniques de recrutement pour créer des critères d’embauche précis, mais réalistes. Pour les postes les plus exigeants et pénuriques, n’hésitez pas à faire preuve de souplesse lors de l’évaluation des candidats. Parfois, il vaut mieux opter pour une personne n’ayant pas toutes les compétences requises, mais qui saura les apprendre sur le terrain.

Erreur n°3 – Faire du « favoritisme endo-groupe »

Cette erreur de recrutement mérite bien une explication ! Derrière le terme savant de favoritisme endo-groupe se cache un autre biais psychologique de recruteur. Il consiste à spontanément favoriser les individus qui nous ressemblent. Autrement dit, en recrutement, il s’agit de vouloir recruter les candidats qui sont comme nous. Vous savez, ce candidat qui a la même passion que vous dans son CV ? Ou celui qui vient de la même ville que vous ?

Pour ne pas vous faire avoir, considérez tous les profils avec le même mélange de bienveillance et d’exigence. Et quand vous faites face à un candidat ayant des points communs avec vous, redoublez de vigilance !

Erreur n°4 – Être trop dépendant d’un seul canal de recrutement

Chaque recruteur a sa préférence en termes de canal de flux de talents. Pour certains, c’est le jobboard Monster qui est le meilleur. Pour d’autres, rien ne vaut la chasse sur le réseau LinkedIn. Cependant, aucun outil ne peut suffire à lui seul pour attirer tous les candidats de qualité disponibles sur le marché.

Bien évidemment, il est impossible d’être présent à 100 % sur tous les canaux. Mais soyez attentif à ne pas oublier un canal de recrutement qui est particulièrement adapté pour le poste que vous cherchez à pourvoir à un instant T.

Erreur n°5 – Attendre qu’un poste soit ouvert pour recruter

En recrutement, il ne s’agit pas seulement de savoir s’il y aura un poste à pourvoir, mais quand. C’est pourquoi les recruteurs et les services RH les plus performants planifient à l’avance ce moment. L’anticipation est une des clés du succès en recrutement.

Au lieu d’attendre l’ouverture du poste (et l’arrivée de la bonne candidature au bon moment), mieux vaut prendre les devants. En mettant de côté les candidats talentueux dans un vivier bien alimenté et à jour, vous vous assurez d’être prêt à dégainer le jour où le poste sera ouvert. Cela nécessite d’avoir une vision globale des métiers sur lesquels vous serez susceptible de recruter à l’avenir. Mais vous ferez une différence de taille.

Erreur n°6 – Rédiger des offres d’emploi ennuyeuses

La majorité des annonces de postes sont des copiées-collées d’annonces vues et revues. C’est pourquoi ces offres d’emploi ne retiennent jamais l’attention des candidats. Pire, un contenu banal crée une première impression négative sur l’entreprise.

Alors comment faire pour capter l’attention des candidats potentiels ? En plus des éléments essentiels à faire figurer sur une offre de poste, nous vous invitons à partager des détails concrets sur la vie dans votre entreprise. Des informations sur l’équipe, les locaux et les évolutions de carrière sont particulièrement bienvenues. Autre astuce : une annonce d’emploi n’a pas à se limiter au format écrit. Vous pouvez ajouter des images, des vidéos, des infographies, et même des gifs si vous le voulez.

Erreur de recrutement bonus : Ne jamais sortir des sentiers battus

Il y a une 7e erreur qui est couramment commise par les recruteurs : toujours faire de la même manière. Même si certaines techniques de recrutement ont fait leurs preuves, il ne faut pas hésiter à réfléchir à de nouvelles façons de faire. Surtout si vous bloquez sur un recrutement. Einstein a dit « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

Ainsi, si vous persistez dans une approche de recrutement qui n’est pas concluante, ne vous cachez pas derrière un « on a toujours fait comme ça » (les habitudes sont tenaces !). Il est alors peut-être temps de remettre en question chaque étape de votre processus de recrutement par rapport aux difficultés spécifiques au poste à pourvoir.

 

Vous vous êtes reconnu dans au moins une de ces erreurs de recrutement ? C’est normal, rassurez-vous. Après tout, les recruteurs sont des humains. Et l’erreur est humaine, justement.

Vous souhaitez bénéficier de l’œil expert d’un cabinet de recrutement spécialisé sur vos processus ? Les consultants de Solantis sont à votre écoute. Contactez-nous pour nous poser toutes vos questions et améliorer considérablement votre façon de recruter.

 

NEWSLETTER
Mettez-vous dans la boucle !

1 fois par mois, retrouvez le meilleur des sujets RH, management et recrutement dans votre boîte mail. Une newsletter qui informe, conseille et divertit !

Recrutez avec Solantis !

Échangeons quelques minutes sur vos enjeux et vos besoins.

Nos autres articles

Que vous soyez candidats, recruteur.euses, managers ou curieux, vous trouverez dans nos articles, plein d’informations sur le recrutement, pour mieux manager ou pour votre carrière !

Le guide du candidat pour réussir ses entretiens
L’indispensable : le guide candidat pour réussir ses entretiens d’embauche
Préparer et réussir un entretien d’embauche, ce n’est jamais une mince affaire ! Personnalisation du CV, recherches sur l’entreprise, compréhension du...
Questions pièges en entretien d’embauche
5 Questions pièges en entretien
Comment répondre aux questions pièges en entretien ? Voici les 5 questions pas sympas les plus posées, avec des exemples de réponses.