Augmentation de salaire : Comment la demander (et l’obtenir) ?

Publié le

Parlons d’argent ! Si le sujet vous fait transpirer et vous rappelle ces nuits blanches passées à réfléchir à comment demander une augmentation de salaire, vous êtes au bon endroit. Demander une revalorisation salariale est loin d’être un parcours de santé. Il s’agit d’un mélange complexe de timing, de stratégie et de confiance en soi. Et par-dessus tout, cela requiert de savoir exactement comment formuler cette demande importante.

Imaginez-vous marcher avec assurance dans le bureau de votre supérieur, armé d’une solide préparation et de la conviction que vous méritez cette augmentation. Vous êtes prêt à faire valoir votre point de vue, à négocier, et surtout, à réussir. Ça sonne bien, non ? Eh bien, nous sommes là pour vous aider à faire de ce rêve une réalité.

Alors, comment demander votre augmentation ? Comment naviguer à travers cette conversation souvent délicate ? Quand est-ce le bon moment pour faire cette demande et quelles sont les phrases à utiliser… et à éviter ? Dans cet article, nous vous partageons les clés pour ouvrir la porte de cette augmentation tant désirée.

 

Quand est-ce le bon moment pour demander une augmentation ?

Savoir quand demander une augmentation de salaire est une étape cruciale qui peut faire basculer la balance en votre faveur. Plusieurs indicateurs peuvent vous aider à déterminer le moment propice pour faire cette requête :

Lors de l’entretien annuel

C’est le moment le plus adéquat pour demander à revoir votre salaire à la hausse avec votre n+1. Surtout si les retours sur votre travail sont positifs. Donnez à votre manager tous les arguments pour qu’il puisse aller négocier votre augmentation auprès de la hiérarchie.

Après une évaluation de performance positive

Si vous venez de recevoir une évaluation de performance exceptionnelle (par exemple suite à un projet réussi), profitez-en pour capitaliser sur vos succès en demandant une augmentation. Vous avez les preuves concrètes de votre valeur ajoutée pour l’entreprise. Alors utilisez-les !

Quand vos responsabilités augmentent

Si votre rôle s’est élargi, ou si vous avez pris plus de responsabilités sans modification correspondante de votre salaire, c’est un moment clé pour discuter d’une revalorisation salariale à la hauteur de vos nouvelles missions.

Lorsque vous êtes sous-payé par rapport au marché

Si vous découvrez que vous êtes payé en dessous de la moyenne du marché pour un poste équivalent (ou à un salaire nettement inférieur à celui de vos collègues pour un poste équivalent), c’est le moment de réévaluer votre salaire avec votre employeur.

La préparation : votre meilleur allié

Demander une augmentation n’est pas une simple conversation de couloir. C’est une négociation sérieuse qui nécessite une préparation minutieuse. Alors, comment vous armer pour cette discussion cruciale ? Suivez cette checklist :

1 – Connaissez votre valeur

C’est le moment de faire briller votre ego ! Recensez vos réussites, vos contributions majeures et votre impact sur l’entreprise. Votre valeur ne se limite pas à vos tâches quotidiennes. Alors, pensez grand, pensez bénéfices concrets (et chiffrés si possible).

2 – Soyez au courant du marché

Être sous-payé, c’est un non non. Prenez le temps de rechercher les salaires dans votre domaine et pour des postes similaires. Avoir une idée claire du salaire moyen peut vous donner un argument solide lors de la négociation.

3 – Préparez votre argumentaire

Ce n’est pas le moment d’improviser le jour J. Construisez un argumentaire convaincant pour soutenir votre demande. C’est comme préparer un pitch pour un investisseur. Vous voulez que votre employeur investisse en vous, non ?

4 – Restez réaliste

Demander une augmentation de 50 % d’un coup n’est pas crédible. Soyez ambitieux, mais restez réaliste et cohérent. Votre employeur est plus susceptible d’accepter une demande d’augmentation raisonnable.

5 – Entraînez-vous

Non, vous ne parlerez pas à votre miroir pour rien. L’entraînement aide à gagner en confiance et à affiner votre argumentaire. Donc, pratiquez, pratiquez, pratiquez !

Comment formuler sa demande d’augmentation ? Exemples de phrases

Maintenant que vous êtes préparé comme un pro, passons à la phase de mise en œuvre. Les phrases pour demander une augmentation ne manquent pas. Mais gardez en tête que demander une augmentation revient surtout à montrer la valeur de votre travail au sein de l’entreprise.

Voici quelques exemples de phrases types que vous pouvez utiliser pour poser le sujet avec tact et conviction :

 

  • Pour introduire la conversation : « J’apprécie beaucoup de travailler ici et j’ai l’impression d’avoir apporté beaucoup de valeur à l’équipe, notamment en [insérez vos réussites ici]. J’aimerais discuter de la possibilité d’ajuster mon salaire en conséquence. »

 

  • Pour démontrer votre valeur : « Au cours de la dernière année, j’ai pris en charge [insérez vos nouvelles responsabilités ici] et j’ai contribué à [insérez vos réalisations ici]. J’aimerais que mon salaire reflète davantage ces contributions. »

 

  • Pour présenter votre recherche de marché : « J’ai fait quelques recherches sur les salaires actuels pour des postes similaires au mien dans le secteur. La fourchette moyenne se situe autour de [insérez le salaire moyen ici], ce qui est supérieur à ce que je gagne actuellement. »

 

  • Pour formuler votre demande : « Compte tenu de mon niveau de responsabilité, de mes résultats et de mes contributions à l’équipe, j’aimerais discuter de l’opportunité d’une augmentation de mon salaire à [insérez le montant souhaité ici]. »

 

  • Pour conclure la conversation : « Je tiens à préciser que j’aime vraiment travailler ici et que mon objectif est de continuer à contribuer au succès de l’entreprise. Je pense simplement qu’un ajustement salarial serait juste et approprié. »

 

Rappelez-vous : ces phrases sont des suggestions. L’important est de rester authentique et fidèle à vous-même lors de la conversation. Alors, respirez profondément, et entrez dans la pièce avec confiance et assurance !

Comment réussir la phase de négociation pour une augmentation ?

La partie négociation peut sembler effrayante, mais ne vous laissez pas intimider ! C’est une compétence que vous pouvez apprendre et maîtriser. Gardez en tête qu’il n’existe pas de stratégie ultime pour négocier une augmentation de salaire significative à tous les coups. Mais, avec les bonnes astuces, vous pouvez faire pencher la balance en votre faveur.

Soyez prêt à expliquer votre valeur

Vous avez déjà réfléchi à cet élément lors de votre phase de préparation. À présent, il est temps de la communiquer clairement et avec assurance. N’hésitez pas à utiliser des exemples concrets et quantifiables de vos réalisations.

Restez ouvert à la discussion

Vous avez un chiffre en tête, mais n’oubliez pas que la négociation est un jeu d’échange. Soyez prêt à entendre ce que votre employeur ou votre manager a à dire afin de discuter de façon constructive.

N’ayez pas peur du silence

Les temps de pause sont puissants lors d’une négociation. Ne cherchez pas à combler les blancs dans la conversation. Car ils donnent à l’autre partie le temps de réfléchir à votre proposition et peuvent vous aider à éviter de trop vous précipiter.

Préparez-vous à la réponse

La réponse à votre demande d’augmentation ne sera peut-être pas immédiate. Il se peut que votre manager doive en discuter avec les RH ou sa hiérarchie. Restez patient et poli pendant ce temps.

Ne prenez pas les choses personnellement

Si vous essuyez un refus, souvenez-vous qu’il ne s’agit pas d’une évaluation personnelle. Les décisions salariales sont souvent liées à des facteurs budgétaires et pas uniquement à votre performance. Vous pouvez toujours demander un retour et voir comment vous pouvez améliorer vos chances la prochaine fois.

Explorez les alternatives

Si une augmentation de salaire n’est pas possible à ce moment, envisagez d’autres options. Peut-être pourriez-vous négocier des avantages supplémentaires, du temps de travail flexible ou une formation professionnelle ?

Les phrases à éviter lors de la demande d’augmentation

Lorsqu’il s’agit de demander une augmentation, certains mots ou expressions peuvent rapidement envoyer le mauvais message et nuire à votre crédibilité. Voici les phrases à éviter :

 

« Je sais que ce n’est pas le bon moment, mais… »

Si vous commencez votre négociation par cette phrase, vous donnez l’impression de demander quelque chose d’inapproprié. Mieux vaut éviter de saper votre propre argument avant même de l’avoir exposé !

 

« J’ai besoin d’une augmentation parce que mes dépenses ont augmenté »

Même si c’est vrai, votre employeur n’est pas responsable de la gestion de vos finances personnelles et de l’inflation. Concentrez-vous sur la valeur que vous apportez à l’entreprise, pas sur vos besoins financiers.

 

« Je mérite une augmentation »

Le mérite n’est pas toujours synonyme de récompense financière. Et c’est un notion très relative. Au lieu d’utiliser le mot mérite, montrez (concrètement) pourquoi vous êtes un atout précieux pour l’entreprise.

 

« Si je n’obtiens pas une augmentation, je démissionne »

Les ultimatums sont rarement bien reçus et donnent l’impression que vous êtes prêt à quitter l’entreprise à la moindre occasion. Évitez les chantages de ce genre. Et si vous voulez vraiment partir, il vaut mieux le faire de manière professionnelle.

 

« J’ai reçu une meilleure offre ailleurs »

À moins que vous ne soyez réellement prêt à accepter une offre réelle (preuve à l’appui), évitez d’utiliser cette phrase comme levier pour une demande d’augmentation. Elle donne l’impression que vous êtes prêt à quitter l’entreprise sur un coup de tête, uniquement pour une question de salaire.

 

« Je n’ai pas eu d’augmentation depuis longtemps »

Encore une fois, c’est votre valeur et vos réalisations, et non la durée depuis votre dernière augmentation, qui devraient être le facteur déterminant pour obtenir une hausse de salaire.

 

« Je travaille beaucoup plus que mes collègues »

Évitez de comparer votre travail à celui de vos collègues lors de la discussion sur votre augmentation. Même si c’est vrai, cela peut sembler immature et non professionnel. Concentrez-vous sur vos propres réalisations et votre contribution à l’entreprise.

Comment demander une augmentation ? Le résumé des best practices

En bref, voici ce qu’il faut garder en tête lorsque vous allez demander une augmentation salariale :

 

1 – Anticipation et préparation sont les maîtres-mots : Faites vos recherches, soyez conscient de votre valeur sur le marché et préparez-vous pour la conversation.

 

2 – Choisissez le bon moment : Après une réussite majeure, lors de l’évaluation annuelle ou quand l’entreprise va bien sont généralement les meilleurs moments.

 

3 – Soyez spécifique : Fournissez des détails concrets sur l’augmentation que vous demandez. Il est utile de connaître les taux du marché et où vous vous situez.

 

4 – Soyez prêt à négocier : Il est rare que votre première offre soit acceptée sans discussion. Préparez-vous à contre-argumenter et à défendre votre demande.

 

5 – Présentez vos réalisations : Montrez comment vous avez ajouté de la valeur à l’entreprise. Fournissez des exemples concrets (et chiffrés si possible) de vos réussites.

 

6 – Utilisez un langage positif et professionnel : Évitez les ultimatums, les comparaisons négatives avec les collègues ou les plaintes sur vos finances personnelles. Concentrez-vous sur votre valeur et vos réalisations.

 

7 – Restez flexible et ouvert d’esprit : Il se peut que l’entreprise ne soit pas en mesure de répondre à votre demande exacte, mais d’autres formes de compensation peuvent être possibles.

 

8 – Soyez prêt à accepter un “non” : Même avec une préparation adéquate, il se peut que vous n’obteniez pas l’augmentation demandée. C’est décevant, mais cela ne définit pas votre valeur ou votre carrière.

 

En gardant à l’esprit ces best practices, vous augmentez vos chances d’obtenir l’augmentation que vous méritez. Bonne chance !

Et souvenez-vous, chez Solantis, nous sommes là pour vous accompagner dans chaque étape de votre carrière. Que vous envisagiez une augmentation ou que vous recherchiez de nouvelles opportunités, notre équipe est à votre service pour vous aider à atteindre vos objectifs professionnels.

NEWSLETTER
Mettez-vous dans la boucle !

1 fois par mois, retrouvez le meilleur des sujets RH, management et recrutement dans votre boîte mail. Une newsletter qui informe, conseille et divertit !

Recrutez avec Solantis !

Échangeons quelques minutes sur vos enjeux et vos besoins.

Nos autres articles

Que vous soyez candidats, recruteur.euses, managers ou curieux, vous trouverez dans nos articles, plein d’informations sur le recrutement, pour mieux manager ou pour votre carrière !

Notre Top 10 des métiers d’avenir dans l’IT & digital
Vous êtes passionné par le monde de l’IT et du digital ? Vous cherchez à orienter votre carrière vers des...
La marque employeur : l’arme secrète pour attirer et fidéliser les profils tech !
  Dans le secteur dynamique de l’IT et du digital, la marque employeur est bien plus qu’un simple concept RH....