<?php the_title() ?>

Nos conseils pour recruter plus efficacement

 

Le recrutement est loin d’être une science exacte. Chronophage, coûteux et souvent aléatoire, il nécessite de monopoliser de nombreuses ressources. Mais il s’avère pourtant nécessaire. Vous souhaitez savoir comment recruter plus en travaillant moins ? Cet article vous donne des éléments de réponse, sans aborder de technique de recrutement particulière. Il est à destination des personnes (RH, managers, associés, gérants) qui rencontrent des difficultés à recruter pour leurs entreprises.

 

C’est un fait : recruter prend du temps

Vous le savez si vous êtes habitué à recruter, le recrutement est une tâche chronophage. C’est bien pour cela que le collaborateur nouvellement embauché arrive bien plus tard que prévu dans la majorité des cas. D’où l’impatience (voir parfois l’exaspération) des managers opérationnels en attente du « renfort » pour leur équipe.

Cette impatience se comprend. Entre le moment où le besoin de recruter est annoncé et l’arrivée effective de la personne embauchée, il se passe des semaines, voire même des mois. Selon une étude de l’Apec menée en 2017, la durée moyenne d’un process de recrutement français pour un poste de cadre en CDI est de… 9 semaines !

Et oui, il ne suffit pas de vouloir recruter un bon candidat, il faut arriver à le trouver. C’est pourquoi tout processus de recrutement implique plusieurs étapes incontournables : rédaction et mise en ligne d’offres d’emploi, tri des candidatures, approche directe sur les CVthèques et les réseaux sociaux, entretiens téléphoniques et en face-à-face, débriefs, etc.

Recruter demande beaucoup de travail et d’investissement, sans gage de succès (par succès, nous entendons : trouver le candidat Top Gun). Dans certains secteurs d’activité, les entreprises sont en véritable compétition pour gagner la guerre des talents et font tout pour attirer les meilleurs candidats.

Dans ce contexte, il peut malheureusement arriver qu’un candidat fasse faux bond au dernier moment (le « ghosting » est un véritable fléau !) et que vous soyez amené à tout recommencer. Il est extrêmement frustrant de travailler dans le vide et de se retrouver sans solution alors que le besoin de recruter devient toujours plus urgent.

Pourtant, parvenir à recruter efficacement est essentiel à la survie d’une entreprise dans la durée. S’il s’avère difficile de compresser le temps que dure un recrutement, il est judicieux de mettre en place d’autres leviers pour alléger la charge de travail qu’il représente. Penser le recrutement dans une optique plus globale, grâce à la marque employeur notamment, est une excellente idée.

 

Développer la marque employeur pour mieux recruter

Tout comme votre entreprise a une image de marque auprès de ses clients, elle possède aussi une image auprès du marché de l’emploi : c’est ce qu’on appelle la marque employeur. Faisant partie de la sphère des ressources humaines, et plus précisément du « marketing RH », la marque employeur est un élément clé de la politique de recrutement.

Si vous avez pris l’habitude de sourcer des candidats potentiels sur les réseaux sociaux, sachez que les candidats font eux aussi des recherches sur le web pour en apprendre plus sur votre entreprise. En naviguant sur son site web, sur les articles de son blog éventuel, sur sa page LinkedIn et sur sa page carrière, un candidat peut se faire une idée très précise d’une entreprise en quelques minutes.

Alors, à quoi bon passer des journées entières à essayer de contacter des candidats si l’image de votre entreprise n’est pas conforme aux attentes des profils que vous visez ? Pire, pourquoi espérer attirer de nouvelles personnes alors que votre entreprise possède une image déplorable sur le web ? Aujourd’hui, tout commence par travailler sa marque employeur.

Par ailleurs, si vous avez du mal à trouver des candidats intéressés par vos offres, faites-en sorte qu’ils viennent à vous. La marque employeur repose sur un principe issu de l’inbound marketing : attirer des visiteurs (ou en tout cas des curieux) et les convertir naturellement en candidats pour vos postes.

En procédant de la sorte, vous aurez moins d’efforts à fournir pour aller chercher des candidats (car ils vont plus facilement venir à votre encontre) et pour les séduire (ils seront déjà partiellement motivés pour rejoindre votre groupe).

Mais comment faire pour développer sa marque employeur ? Les actions à mettre en place sont autant du ressort de la communication externe (la façon dont l’entreprise est perçue par le public en tant qu’employeur potentiel) que du bien-être de vos salariés (leur satisfaction fera un effet boule de neige auprès de leur réseau). Cet article du site définitions-marketing.com propose des pistes de réflexion intéressantes à ce sujet, ainsi que plusieurs exemples de stratégies de marque employeur.

 

Comment recruter plus efficacement grâce à la marque employeur ?

 

Comment recruter plus en travaillant moins grâce à l’outsourcing

En parallèle de la marque employeur, il peut être intéressant d’externaliser une partie de vos recrutements. Confier les postes les plus « difficiles » à pourvoir à un cabinet de recrutement spécialisé vous permet de dégager du temps. Ce temps gagné sur le sourcing de candidats pourra être réinvesti dans d’autres tâches, tandis que vous aurez la satisfaction de poursuivre vos recrutements.

Vous pouvez choisir une externalisation totale (en vous contentant de rencontrer une shortlist finale de candidats) ou partielle (en déléguant la recherche de CV qualifiés par exemple) de vos processus de recrutement. De même, externaliser le recrutement vous permet de déléguer les tâches administratives chronophages et à faible valeur ajoutée, comme l’organisation des entretiens d’embauche ou le rappel des candidats une fois le process bouclé.

Autre intérêt de faire appel à un cabinet de recrutement : avoir accès à des profils qualifiés et adaptés aux postes en question. En effet, un bon cabinet de recrutement (surtout s’il est spécialisé sur un métier) dispose d’un vivier actif et bien fourni de profils à l’écoute d’opportunités professionnelles.

De plus, les consultants en recrutement maîtrisent bien souvent la chasse de tête sur les réseaux sociaux et savent employer le discours qui fera mouche auprès de leurs cibles. Enfin, ils affinent bien souvent la qualification des candidats à l’aide d’outils et de tests de personnalité. Ces différents éléments permettent d’obtenir des process de recrutement fiables et réactifs.

Cela dit, externaliser vos recrutements ne vous empêche pas d’utiliser vos propres viviers de candidats en parallèle de la prestation. Et si vous souhaitez garder la main sur vos process, vous pouvez également avoir recours au RPO (Recruitment process Outsourcing) « on site ».

Avec cette solution innovante, vous bénéficiez directement dans vos locaux de l’appui et des conseils de consultants en recrutement. C’est le choix fait par de nombreux groupes leaders sur leur marché, tels que Safran, dont vous retrouverez l’interview complète ici.

 

S’il est indéniable que recruter prend du temps, il existe des solutions pour avoir moins à travailler sur les recrutements. Améliorer la marque employeur et externaliser certains process de recrutement sont deux leviers efficaces pour recruter davantage et plus rapidement.

Pour la deuxième option, Solantis peut vous aider. Nos success stories en matière de recrutement sont aussi celles des entreprises que nous accompagnons. Nous vous invitons à nous contacter pour parler plus en détail de vos projets de recrutement.

Auteur

LA TEAM SOLANTIS