Profils IT et Recruteurs : Pourquoi une telle Déconnexion ?

Les profils IT et les recruteurs ont du mal à se comprendre

Ce n’est pas un scoop : les profils IT et les recruteurs ont bien souvent du mal à se comprendre. D’un côté, il y a des chargés de recrutement qui mettent tout en œuvre pour séduire les candidats de l’IT. De l’autre, nous avons des personnes désireuses de trouver un emploi qui leur correspond parfaitement. Pourtant, closer un poste dans l’IT relève encore de l’exploit. Pourquoi existe-t-il une telle déconnexion sur ce marché de candidats ? Éléments de réponse dans cet article.

La faute à la typologie de ce marché de candidats ?

Toute entreprise amenée à recruter dans le digital et l’IT fera le constat suivant : il s’agit d’un marché pénurique en candidats. Autrement dit, l’offre (les postes disponibles) est bien supérieure à la demande (les profils IT disponibles ou en recherche).

Avec une tendance de turnover annuel qui s’élève à 15 % pour les métiers de l’ingénierie (selon une étude réalisée par EY et l’OPIIEC fin 2018), les entreprises doivent faire des efforts pour ne serait-ce que maintenir leurs effectifs. Quand on sait que les métiers de l’IT sont plus que jamais porteurs et que de nouveaux emplois apparaissent chaque année en informatique, on comprend vite pourquoi le secteur IT est un marché très pénurique en candidats.

La spécificité d’un marché de candidats fait que ce sont ces derniers qui sont les principaux décisionnaires pendant tout le processus de recrutement. Cela impose aux recruteurs d’exceller dans leurs moyens pour attirer et convaincre les profils. S’ils ne parviennent pas à comprendre leurs attentes et à y répondre précisément, il y a de grandes chances que le candidat ne signe pas chez eux.

Dans ces conditions, recruter des profils IT n’est pas une sinécure. Les entreprises doivent déployer une marque employeur attractive, une politique de rémunération adaptée au marché et des stratégies de sourcing éprouvées. La déconnexion entre les recruteurs et les profils IT proviendrait donc essentiellement de la typologie même du secteur d’activité, caractérisé par la forte volatilité de ses candidats.

Du côté des profils IT : une recherche d’emploi jugée difficile malgré tout

Face aux recruteurs, les candidats de l’IT et du digital ont conscience de la dynamique favorable de leur secteur d’activité. Ils sont attentifs aux opportunités professionnelles. 86 % des profils IT en poste se sont déclarés en recherche d’opportunité ou en veille en 2018 (baromètre 2019 du Syntec-Ingénierie).

Pourtant, malgré ce dynamisme du marché, les attentes sont rarement comblées : recruteurs et profils IT ne parviennent pas à s’entendre pleinement. Est-ce parce que les profils les plus recherchés en France sont devenus trop exigeants à force d’être hyper sollicités ?

Même s’il y a pléthore d’offres d’emploi en IT (Covid-19 ou pas), la majorité des profils techniques en recherche active ou en simple veille professionnelle estiment qu’il est difficile de trouver le bon emploi (70 % selon Syntec-Ingénierie). N’est-ce pas là un comble dans un marché en forte tension ?

Déconnexion entre profils IT et recruteurs : des différences de perception en cause ?

Quand un candidat a du mal à trouver un emploi, c’est essentiellement pour cette raison : son profil ne correspond pas suffisamment aux attentes et aux besoins des recruteurs. Croyez-le ou non, c’est aussi valable dans le cas des profils IT !

Alors oui, les compétences techniques des profils informaticiens (au sens très large du terme) sont très recherchées. Elles sont essentielles pour capter l’attention du recruteur… mais elles ne sont pas suffisantes. Les entreprises sont toujours plus exigeantes concernant la personnalité des profils embauchés : un soin tout particulier est porté à l’évaluation des soft skills. Car, en plus de compétences techniques, les recruteurs souhaitent intégrer des personnalités motivées, adaptables et capables de penser « out of the box ». Surtout depuis la crise Covid-19.

Or, c’est caricatural mais bien souvent avéré : les profils techniques sont insuffisamment préparés pour réussir l’étape de l’entretien d’embauche avec brio. Il ne faut pas croire que les compétences techniques suffisent à elles seule pour être recruté, surtout quand on vise le poste de ses rêves. Le processus de recrutement doit davantage être perçu comme un échange, qui permet de faire matcher les attentes du candidat avec un besoin en compétences bien particulières (techniques ET interpersonnelles).

C’est pourquoi un candidat de l’IT devrait y réfléchir à deux fois avant d’opposer un retour mitigé à un recruteur lui demandant d’effectuer un test de personnalité, sous prétexte qu’il n’a pas le temps à cause de ses 7 autres pistes en cours (ce qui est certainement vrai). Au lieu de cela, nous conseillons aux profils IT de bien prendre le temps de choisir sur quelles pistes ils souhaitent se concentrer et de s’y investir à fond. C’est le meilleur moyen de décrocher le poste rêvé (en montrant sa motivation à 100 %) au lieu d’être recruté sur un énième poste lambda.

La déconnexion trouverait donc sa source dans une différence de perception entre les profils IT et les recruteurs. N’y a-t-il pas un équilibre à trouver entre ces perceptions divergentes ?

Certains recruteurs comprennent les profils IT mieux que d’autres

Les entreprises souhaitant recruter des profils IT doivent impérativement tenir compte des spécificités de ce marché de candidats. Il leur faut adapter leurs processus de recrutement afin de proposer la meilleure expérience candidat possible.

Voici quelques pistes :

  • Des processus de recrutement courts et clairs dès le début.
  • Des intervenants (RH, managers, N+2) réactifs à chaque étape.
  • Des étapes de validation cohérentes avec le besoin en recrutement.
  • Des tests (techniques et de personnalité) utiles et non-redondants.
  • Des allers-retours réguliers avec les candidats (si possible avec un interlocuteur unique).

Pour une entreprise, la solution idéale est de faire appel à un cabinet de recrutement spécialisé dans l’IT. En externalisant le recrutement des profils IT à un tel cabinet (à condition qu’il soit bon !), vous vous assurez de répondre à l’ensemble des points ci-dessus. Les consultants en recrutement IT sont des interlocuteurs privilégiés, qui comprennent les attentes des profils techniques afin de les reconnecter aux besoins des entreprises.

Les « recruteurs IT » savent comment recruter des profils informatiques. Non seulement ils savent où les trouver, mais aussi comment identifier les bons leviers pour que leurs candidats privilégient leur offre d’embauche. Nous vous partageons certaines de ces astuces juste ici.

 

En tant que cabinet de recrutement IT, Solantis tient à réconcilier les profils IT avec les recruteurs (et les entreprises !). Notre équipe est à vos côtés pour vous aider : contactez-nous dès à présent.